Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de la souris jaune

Articles avec #revolution

Le roman de Louise :)

19 Mai 2016, 22:23pm

Publié par LaSourisJOne

Le roman de Louise :)

Ce roman d'Henri Gougaud nous donne à voir la vie, sous la forme d'un roman, de Louise Michel. Un roman biographique, on s'en doute, où se mèlent sa voix, ses écrits, les faits historiques de l'époque en un livre qui se lit comme un roman.

Décrite comme un beau personnage exalté, entier, viscéralement attaché aux autres, et principalement les plus pauvres, Louise Michel à travers le prisme de cet auteur suscite l'admiration, la fascination : on se demande déjà, en premier lieu, comment elle fit pour traverser une période aussi tumultueuse politiquement, et vivre jusqu'à l'âge de 75 ans, décédant d'une pneumonie ; il y a dans ce personnage une hargne au combat, à la révolution, au delà de toute peur. Seuls ses attachements peuvent la fragiliser (et la fortifier parfois) : celui à sa mère, Marianne, par dessus tout, ou à Théophile Ferré, dont elle est vraisemenblablement éperdument amoureuse, et qui tombera, victime de la révolution, quand elle ne choit pas. Malgré les procès, les emprisonnements nombreux, l'exil forcé à Cayenne... Et ce n'est pas lorsqu'elle est emprisonnée qu'elle semble le plus malheureuse ; elle nous apparaît parfois à la lisière de la folie, mais jamais sans ressources, culturelles, essentiellement. Sa résistance, sa verve provocante, sans jamais se trahir forcent le respect. C'est un beau personnage, et une histoire forte qui nous est livrée là, et qui ne manque pas de résonner aujourd'hui, alors qu'une société bascule, sans qu'on se demande de laquelle on accouchera. Louise Michel l'attendait de ses voeux pour un monde meilleur, au profit égalitaire de tous, cette révolution. Mais y est-on enfin, à la révolution qu'elle escomptait, le meilleur à la portée de tous ? Rien n'est moins sûr...

Institutrice, elle met son énergie à éduquer parce que c'est la valeur en laquelle elle croit, apporter la culture à tous ; de même qu'elle est toujours avide d'apprendre, de partages, d'écoute, comme avec le peuple canaque autour de Nouméa lorsqu'elle est exilée à Cayenne.

Une belle page d'Histoire même romancée, une leçon de courage et d'abnégation.

Médiathèque de Saint-Malo.

Le roman de Louise, Henri Gougaud, éd. Albin Michel, 2014.

Voir les commentaires

Victor Hugo vient de mourir

8 Janvier 2016, 22:44pm

Publié par LaSourisJOne

Victor Hugo vient de mourir

L'idée de me plonger dans une fresque historique, ou au moins un roman autour d'un grand homme me plaisait bien. J'avoue que je n'ai pas été conquise. Fouillis, fatras, pas hiérarchisé... On apprend à la fin pourquoi l'auteure se lance dans ce récit, assez inégal, de la mort d'Hugo, hommage posthume à son père... Je crois que j'aurais bien aimé le savoir avant. Cela dit, ça finit sur une note pessimiste, sombre, sans ouverture, et je ne suis guère fan, je me dis : tout ça pour ça ! Nous livrer la mort d'un grand homme pour nous dire qu'il n'a laissé aucune trace, sans espoir d'ouverture !? J'ai été agacée par les 'rapports de police', les tractations autour de ses funérailles, cela ne m'a guère intéressée. Par contre, quelques idées auraient à mon sens mérité d'être creusées ; ah, ceux qui 'finissent', au Panthéon, honneur absolu, demeurent privés d'honneurs éternels, enfermés sans que personne, ni même les oiseaux puissent venir leur rendre hommage, pour le reste des jours, j'ai aimé cette idée ; j'ai regretté que les deux personnages des amis d'Hugo, sa garde rapprochée, Meurice et Lockroy ne soient pas plus développés, finalement, toute cette vie qu'ils construisent autour de ce grand homme, dans une fidélité absolue, je l'ai découvert, c'était intéressant à creuser, malheureusement, on reste un peu sur sa faim. Les rouages de la mise en place du cortège sont chiants, le cortège en lui-même quand enfin il arrive et qu'il est décrit l'est joliment, mais... finalement ce n'est pas le coeur du récit ! Dommage. En tout cas, je crois que cela m'a donné envie de (re)lire du Hugo et de comprendre en quoi il a pu marquer à ce point, plus qu'un autre, son époque.

Médiathèque de Saint-Malo.

Victor Hugo vient de mourir, Judith Perrignon, éd. de l'Iconoclaste, 2015.

Voir les commentaires