Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de la souris jaune

... 783, réfléchir... ou pas

22 Février 2023, 12:53pm

Publié par LaSourisJOne

"A bien y regarder, la moitié des gens n'ont rien, ni commencement d'une idée, ni début d'un projet, ni croyance personnelle. Quant à l'autre moitié, elle a précisément un avis sur tout et l'assène à tout bout de champ et avec la plus grande énergie. Il devrait y avoir une sorte de moyen terme de la pensée, une place pour les pressentiments, les fulgurances, les hypothèses hasardeuses, les doutes, et les avis nuancés, mais non".

Emmanuelle BAYAMACK-TAM

Voir les commentaires

Le tableau du peintre juif :))

18 Février 2023, 10:11am

Publié par LaSourisJOne

Roman.

Si je n'ai mis que deux sourires en hésitant et pas trois, c'est à cause d'un tout petit bémol quant au style, très quotidien, qui ne m'a pas forcément ravi ; mais que je l'ai cependant souvent oublié, tant le livre m'a emportée jusqu'à la fin, se lisant sans qu'on aie envie de s'arrêter, tant l'histoire est palpitante. 

L'architecture du livre, d'abord, est très habile ; dire ici que contrairement à ce que j'aurais pu penser, le livre ne commence pas par la fin, c'est souvent le cas, finalement : la fin nous est livrée dès la première page et l'on va nous expliquer comment on en est arrivé là... Là, je ne pense pas divulgacher en indiquant qu'il ne s'agit pas de cela ici, mais d'un des noeuds et temps fort de l'histoire du narrateur autour de ce qu'il va nous raconter...

Le livre croise donc plusieurs histoires : celle du narrateur, au chômage qui "hérite" d'un tableau ayant appartenu à son grand-père, tableau d'un peintre juif dont la légende familiale dit qu'il provient d'un couple juif hébergé pendant la guerre... Le tableau entre dans la vie du narrateur et celui-ci n'aura de cesse de tirer le fil de cette histoire, et celle des Trudel...

Les recherches pleines de rebondissements du narrateur, largement documentées nous plongent au coeur d'une époque où la France est un pays envahi, au coeur des réseaux de résistance, et des fillières de passage, au plus près des hommes dont l'urgence est de sauver leur peau. 

C'est vraiment palpitant. J'essaie de ne pas en dire plus pour ne pas divulgacher, mais c'est vraiment passionnant. Je pense aussi que c'est un livre qui peut se relire, aussi je suis contente de l'avoir : il m'a été offert par ma mère à Noël, elle a fait un excellent choix.

. Le tableau du peintre juif, Benoît Severac, éd. La Manufacture de livres, 2022.

Voir les commentaires

Le bord du monde est vertical :)

18 Février 2023, 09:34am

Publié par LaSourisJOne

Roman. 

Une aventure au coeur d'un monde blanc de neige, de glace, où les éléments naturels sont hostiles et dangeureux.

C'est l'histoire d'une "cordée", dans le Grand Nord. Un convoi composé de chiens de traineaux et d'une poignée d'humains expérimentés, chargés d'intervenir dans le grand nord hostile, là même où se frayer un chemin devient vite impossible... Nous suivons cette cordée pendant le début de roman, jusqu'à un travail de réparation de fils électriques dans un petit village isolé, et puis l'histoire se transforme, se poursuit et nous suivons deux des membres de cette cordée dans une aventure folle, périlleuse.

C'est le sourd objectif de l'un d'entre eux : il veut faire l'ascension de La Grande, cette montagne qui n'a pas de fin, et qui semble s'élever à l'infini vers le ciel... Et justement, il veut savoir...

Nous suivons donc ensuite cette ascension, vue par l'accompagnateur, plus jeune... 

Aux portes de la folie et de la perte de repères qu'apportent le froid, l'isolement, la solitude qui dure, l'altitude... 

Ce livre ne manque pas de poésie, de suspense, et je trouve cette plongée intérieure angoissante très intéressante, troublante, très bien rendue...

. Le bord du monde est vertical, Simon Parcot, éd. "Le Mot et le reste", 2022

Voir les commentaires

Fuir l'éden :))

5 Février 2023, 11:38am

Publié par LaSourisJOne

Roman.

J'ai beaucoup de mal à mettre des mots sur ce livre. J'ai beaucoup aimé cette lecture. C'est une histoire sans concession, n'attendez pas que l'auteur s'arrête en chemin.

Cependant, il ne manque ni de lumière, ni de tendresse, ni d'amour.

L'histoire d'un jeune homme qui grandit dans une tour de Londres (L'Eden), dans un contexte très dévaforisé. Il nous livre son regard sur son univers. A ses côtés sa petite soeur, sa précieuse petite soeur. Un contexte social et familial difficile (les mots sont vains pour le décrire). On va le voir avec ses deux amis, le Polonais et Ben, le jeune aux graffs ; pas seulement... Des amis, des rencontres...

Un monde rude. Des choix... J'ai énormément aimé la narration, aussi. Les personnages sont très attachants. Quant au père... Quant à la mère... 

C'est dur et beau à la fois.

. Fuir l'Eden, Olivier Dorchamps, éditions Finitude, 2022

Voir les commentaires