Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de la souris jaune

... 347

29 Mars 2015, 23:16pm

Publié par LaSourisJOne

"... Le dernier moment où tout le monde a plus ou moins fait semblant de s'aimer, juste avant le début du troisième millénaire et qu'il n'ouvre la porte aux vents puants du ressentiment. Ils empoisonnent l'Europe comme jamais depuis les années 1930, étant d'ailleurs légèrement différents ; si le danger restait le même, on ne lui laisserait pas le temps de naître".

Charles DANTZIG

Voir les commentaires

... 346

27 Mars 2015, 13:11pm

Publié par LaSourisJOne

"L'élégance des femmes invente toujours un geste pour en remplacer un autre".

Charles DANTZIG

Voir les commentaires

Le complexe d'Eden Bellwether :))

25 Mars 2015, 13:33pm

Publié par LaSourisJOne

Le complexe d'Eden Bellwether :))

J'ai vraiment dégusté ce gros livre de 500 pages qui se lit lentement, sans temps morts.

Tout commence par une page d'accroche, un fait-divers, qu'on vit en direct ou en très léger décalé, en narration extérieure, qu'on relit plusieurs fois, mais qu'on ne comprend pas très bien. L'intensité dramatique est là, bien entendu, puisqu'il vient de se passer un drame, qu'un corps est repêché et que quelques autres sont des victimes... Incendie ? Evidemment on comprend en tout cas que ce sont les protagonistes de l'histoire qui commence ensuite, qui en arrivent là... Comment ? Pourquoi ? Evidemment, cette accroche nous tient, en partie en haleine.

En partie seulement. Car l'histoire est une coulée fraîche dans laquelle on a plaisir à se plonger. C'est par le prisme d'Oscar, qu'on va suivre toute l'histoire. Sans en savoir jamais plus que lui... Oscar, jeune homme, athée, d'un milieu social modeste, intelligent, travaillant dans une maison de retraite, qui entre un jour par hasard, dans une chapelle, attiré par les sons de l'orgue qu'il y entend... Là, se noue toute l'histoire. Là il rencontre Iris, une fille aux grosses lunettes dont il s'éprend, et qui est la soeur du musicien talentueux, trop talentueux en train de jouer. Oscar va pénétrer la petite sphère très fermée du petit groupe d'amis... On va le suivre au gré d'un récit plutôt riche : milieux sociaux, maladie, espoir, pouvoir des croyances, hypnose, pouvoir de la musique, sont à priori les thèmes qui marquent ce livre. Mais cela va bien au delà. Liens d'amitié, d'attachement ; à l'autre amoureux, au groupe, à la personne âgée.. Une belle réflexion sur ces liens d'attachement ; avec la pichenette qui, même si ils sont fort, très forts, ils ne sont jamais que ce qu'ils peuvent être face à la mort... pas de pathos dans ce livre. Mais de très belles histoires qui viennent toutes se rencontrer pour donner un livre plutôt attachant. Autour d'un personnage très, très particulier, admiré autant qu'il peut être détesté : Eden Bellwether. identifié petit à petit par ce psychologue expert, sans que les choses soient tranchées, comme quelqu'un souffrant d'une personnalité narcissique. Avec ce que cela peut supposer d'extrême, évidemment, donné à voir dans ce livre. Belle mise en lumière aussi du droit individuel que l'on a par rapport à une histoire collective ; j'aime bien l'interrogation qui demeure, à la fin, même si ce n'est pas l'essentiel : peut-on au nom de son propre égo, pour sa propre protection, priver la science, l'histoire de faits qui pourraient la marquer, les marquer, les faire avancer ? L'auteur y répond par l'exmple, à sa manière, et c'est très très beau comme ça. Pas de phrases pontifiantes ici, jamais, juste un récit très prenant.

Médiathèque de Pleurtuit.

Le complexe d'Eden Bellwether, Benjamin Wood, éd. Zulma, 2014 pour la traduction française (de l'anglais, paru en 2012).

Voir les commentaires

... 345

25 Mars 2015, 13:12pm

Publié par LaSourisJOne

"L'espoir : cette simple illusion est-elle aussi inoffensive que nous le croyons, ou s'agit-il d'un phénomène bien plus pernicieux ?".

Benjamin WOOD

Voir les commentaires

... 344

24 Mars 2015, 22:24pm

Publié par LaSourisJOne

"Il aurait voulu considérer son existence comme allant de soi, de la même manière que l'océan se brise sur la côte sans que personne n'ait à s'en inquiéter".

Benjamin WOOD

Voir les commentaires

La petite pièce hexagonale :)

11 Mars 2015, 20:47pm

Publié par LaSourisJOne

La petite pièce hexagonale :)

Découverte du hasard, ce petit livre fut vraiment savoureux. C'est une ballade solitaire, qui place destinée et hasard au coeur de la reflexion. Mais avant tout une étonnante histoire, qu'on accepte sans ciller. Sur fond de maux de dos révélateurs de symptômes psychologiques. Tout cela étant suggéré. C'est donc l'histoire de l'héroïne, qui rencontre en sortant de la piscine qu'elle fréquente sur prescription médicale pour cause de maux de dos, deux femmes, qui n'ont aucune raison, à priori, de l'interpeller. Sauf qu'elle va l'être par ce binome. Assez 'aimantée' par la plus jeune, jusqu'au jour où elle les suit jusqu'à un endroit derrière une forêt, entre et...

Dois-je vous en dire plus ? C'est tentant de vous laisser avec ce mystère et de vous laisser entrainer vers cette petite pièce hexagonale... :)

Pour ceux qui insisteront, promis, je raconterai la petite pièce hexagonale... !:)

. La petite pièce hexagonale, Yoko Ogawa, éd. Actes Sud, Babel, 2007.

Voir les commentaires

... 343

9 Mars 2015, 19:28pm

Publié par LaSourisJOne

"Dans la mesure où nous n'avons aucune idée de ce qui va se passer l'instant d'après, nous devons toujours construire notre vie en ne comptant que sur nous-mêmes pour choisir ou décider".

Yoko OGAWA

Voir les commentaires

.... 342

8 Mars 2015, 13:15pm

Publié par LaSourisJOne

"on trouve partout ce genre de personnalité, qui ne change pas son rythme quoi qu'il advienne, insensible à l'embarras qu'elle cause aux autres. Tout en prodiguant ses excuses alentour, elle n'en pense rien à l'intérieur".

Yoko OGAWA

Voir les commentaires

... 341

8 Mars 2015, 08:56am

Publié par LaSourisJOne

"D'où vient le sentiment amoureux ? Du présent, ou du passé ? De ce que le corps éprouve et dont il est irradié, ou de ce dont il a manqué et après quoi il ne cesse de courir ?".

Laurence TARDIEU

Voir les commentaires

... 340

7 Mars 2015, 10:14am

Publié par LaSourisJOne

"Qu'est ce qui est moins dangereux ? Se souvenir ? Oublier ? Qu'est ce qui est plus violent ?"

Laurence TARDIEU

Voir les commentaires

1 2 > >>