Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Le blog de la souris jaune

:))) Je vais mourir cette nuit

12 Décembre 2008, 11:30am

Publié par la souris jaune

Je l'ai lu il y a petit moment déjà, mais celui-ci, il faut que je vous le recommande.
D'abord, c'est le titre qui m'a interpellé. Et puis c'est top. Idée prodigieuse d'une lettre écrite 16 ans plus tôt, par un homme dans sa cellule, qui passera toute l'énergie de ses dernières années à bousiller la vie de celui qui l'a fait tomber. C'est cruel, et intelligent. Une belle découverte.

. Je vais mourir cette nuit, Fernando Marias, chez "Cénomane", Littérature. Traduit de l'espagnol par Raoul Gomez.

Voir les commentaires

:))) Le voyage dans le passé

11 Décembre 2008, 22:28pm

Publié par la souris jaune

Merci Stéfan Zweig ! Merci de réapparaître malgré toi avec un inédit, pour me faire croire que lire n'est pas vain, que cela a un sens, et qu'on peut en tirer tant de plaisir, et d'enseignements. Merci ! C'est une merveille, donc, de se replonger dans la lecture d'un Zweig. Même le temps d'une nouvelle (toujours longue, chez l'auteur, c'est déjà ça).Tout y est juste, les sentiments et les tréfonds de l'âme y sont décrits avec une belle précision et une telle vérité... Les natures sont extrêmes, peu importe, elles respirent, elles vous montrent qu'elles sont vivantes ! Elles souffrent, on comprend leurs souffrances, elles sont joyeuses, et là encore, vous touchez du doigt leur bonheur... C'est une joie de se retrouver dans les pages de Zweig. Ici pour une histoire d'amour avortée, dont la force perdure par delà neuf ans... tout en se confrontant à la réalité lorsque les deux êtres se retrouvent après une telle séparation. Sur fond d'exil, qui résonne fortement évidemment : l'auteur ne s'était-il pas lui même exilé au Brésil afin de ne pas assister à cette abomination que la guerre ? Il ne lui aura d'ailleurs pas survécu, puisqu'il se suicide en 1942, avec son épouse...
C'est beau, tout simplement.

 

. Le voyage dans le passé, texte inédit de Stéfan Zweig, édition Grasset.

Voir les commentaires

...16

6 Décembre 2008, 16:57pm

Publié par la souris jaune

"D'eux mêmes les hommes disent qu'ils sont "tourmentés", et c'est si élégant, si romantique, le signe de leur distinction supérieure. De nous, à peine nous déraillons, ils disent que nous sommes hystériques, schizophrènes - bonnes à enfermer, c'est sûr".

Gilles LEROY

Voir les commentaires

...15

4 Décembre 2008, 20:41pm

Publié par la souris jaune

'Ne m'oublie pas" : n'est-ce pas la vérité, au fond ? On boit pour se souvenir autant que pour oublier. Avers et revers d'une même médaille, pas glorieuse, qui s'appelle le malheur".

Gilles LEROY

Voir les commentaires