Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de la souris jaune

Certaines n'avaient jamais vu la mer

14 Décembre 2012, 21:18pm

Publié par la souris jaune

poster_190512-1-.jpgCe qui marque dans ce livre, c'est sans doute la force du "nous" narratif. Un "nous qui donne l'idée d'anonymat des destins, qui concourt à dessiner un destin collectif. Celui du peuple japonais aux Etats-Unis, au cours de la première moitié du XXème siècle. Partie de l'Histoire que j'ignorais : l'immigration de jeunes japonaises au tout début du siècle vers un ailleurs "brillant", fantasmé, échaffaudé à partir de courriers reçus de prétendants cherchant prétendante...

Et au début, lorsqu'elles prennent le bateau qui les mènera en Amérique, "certaines n'avaient jamais vu la mer"...

Désillusion de l'arrivée, de la première rencontre avec le futur époux en deça des attentes, force d'âme et capacité d'abnégation de ce peuple de femmes va nous être donné à voir. Première nuit de noce, accouchement, enfantement, et puis la vie à bras-le-corps de ces femmes ravalant leurs rêves et continuant coûte que coûte, sans jamais manquer de courage.

Jusqu'à ce dernier chapitre, encore plus poignant, où les voix se perdent, en même temps que les japonais disparaissent... Devenus "ennemis" des américains pendant la seconde guerre mondiale, on les contraint à partir, à s'effacer, et on les conduit dieu sait où... Les voix deviennent des fantômes de voix, et font résonnance mélancolique... Jusqu'aux questionnements et aux regrets tardifs de ceux qui restent, et qui n'ont pas osé posé des questions quand il était encore temps. Le temps passe, et les japonais demeurent, en creux, par leurs maisons délaissées, abandonnées, leurs commerces remplacés... C'est un livre dont les voix résonnent, par la force du "nous", et en creux, dans la disparition...

 

. Certaines n'avaient jamais vu la mer, Julie Otsuka, éd. Phébus Littérature étrangère. 2012 pour la traduction française.

Commenter cet article

LSJ 15/12/2012 14:39

:)))
A mardi Luocine ! :)) !!!

Luocine 14/12/2012 21:48

oui un livre qu'on n'oublie pas
à bientôt petite souris
Luocine