Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de la souris jaune

:) :( Le lièvre de Vatanen

22 Août 2008, 14:16pm

Publié par la souris jaune

J'entre dans le livre en sachant que c'est LE livre qui a conquis les foules nordiques, et que c'est LE roman écologique par excellence. Franchement, je ne savais même pas qu'il pouvait y avoir des "romans écolo". Ca veut dire quoi ? Qu'après l'avoir lu, vous prenez votre carte au parti ? Vous écrivez une lettre d'amour à Cohn-Bendit ? Vous filez sur la plage la plus proche pour la passer au peigne fin et la nettoyer de ses immondices ? Eh bien, j'ai vu. C'est presque tout ça à la fois. Si. Enfin, si vous accrochez ! Donc, de quoi il retourne ? Le personnage principal, Vatanen donc, est un journaliste, parti en reportage avec un collègue. Revenu de tout, de sa vie sentimentale, et de sa vie en général. Soudain, un lièvre traverse la route. Coup de frein. Les deux hommes sortent de la voiture, et tandis que l'un reste dans les préoccupations de la vie réelle, pour l'autre la vie bascule : le lièvre, alibi du récit, va changer la vie du journaliste. C'est sans doute ça LE propos le plus intéressant du livre : tout d'un coup, parce qu'on est prêt, attentif au monde et réceptif aux événements, une chance s'offre à nous de changer notre vie. Qu'est-ce qui fait que c'est "ça", ce petit détail insignifiant (là, le lièvre), qui fait tout basculer ? Eternelle grande question. A laquelle chacun trouve ses réponses, même si ici, le personnage ne les cherche pas. Notre personnage principal va rythmer sa vie sur celle du lièvre, et transformer la sienne... Nous plongeant dans un monde rural qui nous ramène des décennies en arrière, dans un espace temps qui n'a plus les mêmes codes que ceux de notre monde qui va trop vite et laisse derrière lui sa traîne d'insatisfactions. Vatanen en tous cas tourne la page, pour se rapprocher des vraies valeurs de survivance, de chaleur et d'amitié... D'ailleurs, le cheminement de celui-ci va le mener à trouver l'amour : se trouver soi mène au chemin vers l'autre...
Très éloigné de l'appitoiement, on est ici dans le constat brut, et dans la narration des faits. Le livre est une parabole, en somme, qui nous raconte un parcours initiatique, sur fond de remise en question de la vie moderne. Et évidemment, ceux qui assistent à la transformation (ou la subissent) sont dépeints avec une relative finesse comme des êtres peu sensibles, enfermés dans leurs préjugés... Forcément. Histoire de rappeler qu'il est difficile de s'affirmer différent.
Ca n'est pas sans rappeler "L'Alchimiste" de Poelho Coelo, dans l'extrême simplicité du propos se voulant message universel... Mais en mieux.

. Le Lièvre de Vatanen, Arto Paasilinna

Commenter cet article