Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de la souris jaune

xviie siecle

Le Roi-Soleil se lève aussi :))

11 Août 2019, 21:22pm

Publié par LaSourisJOne

Essai.

Je mets essai, ici, même si je réalise que le terme "Essai" dessert cet auteur et son livre, car ce livre-là se lit comme un roman. Avec aisance, et passionnément !

M'enfin, c'est bien de cela qu'il s'agit ici, cependant.

Avant toute chose, saluer, très bas, cet auteur. Le remercier. Le congratuler. Pourquoi ? Je l'aime profondément. Je trouve qu'il est intelligent et fin, et qu'il se soucie de rendre intelligent. Ou plutôt non : ses livres rendent intelligent, tout simplement. J'avais prodigieusement aimé cette gourmandise qu'était Le Rendez-vous de Venise, un roman à la fois intime, drôle, et nous faisant plonger au coeur des oeuvres d'art. 

Et puis, plaisir, satisfaction intellectuelle renouvelée.

Ici l'auteur s'emploie à nous narrer la journée du Roi-Soleil. C'est extrêmement documenté, on le voit, et même, cela contre les fausses-idées, la masse de fausses-idées que nous avons de ce siècle, et de ce roi. Par les nombreux témoignages qu'on voit qu'il a lus, de tous les auteurs qui en parlent (Saint-Simon, Louis XIV lui-même, Mme de Sévigné, etc.), par les hypothèses exposées, quand nous n'avons pas de certitudes. Ainsi plongeons-nous de façon passionnante au plus près du quotidien du roi Louis XIV, de sa personnalité, de son entourage, ses penchants... Nous découvrons Molière, qui officie auprès du roi en tant que Valet de Chambre ! Cela est anecdotique, mais non, en fait : cela nous en dit beaucoup sur sa source d'inspiration, entre autres... Dans les coulisses du XVIIe siècle, de surprises en surprises... Saviez-vous que le mot "couvert" vient de ce que le repas du Roi, pour arriver jusqu'à lui, était couvert, pour ne pas refroidir, parce qu'il fallait traverser une longue rue pour venir jusqu'à sa table ?

Oh, vraiment, ce livre, conçu heure par heure est passionnant.

Merci Philippe Beaussant.

. Le Roi-Soleil se lève aussi, Philippe Beaussant, Gallimard, 2000. Folio Poche, 2005.

Voir les commentaires