Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de la souris jaune

vie moderne

Regarde les lumières mon amour

3 Novembre 2019, 16:15pm

Publié par LaSourisJOne

Roman.

"Peut-être existe t-il une mélancolie spéciale des hypermarchés".... écrit Annie Ernaux... Comment dire...

Bon, gros décalage, évidemment, entre le titre et le propos. On pourrait y voir du cynisme, mais même pas. Cette phrase est la phrase que prononce une maman à l'attention de son enfant, alors qu'ils arrivent dans l'hypermarché... Ca a de quoi faire grincer des dents, des coeurs, des pensées...

C'est le récit d'Annie Ernaux faisant ses courses, à de multiples reprises ! Oui, dit comme ça... Mais c'est quand même ça ; pendant trois ans, elle s'est auscultée allant faire ses courses en grande surface, et elle a ausculté ses contemporains. C'est vaguement sociologique ; c'est, sans état d'âme ; c'est un constat brut qui paraît tout à fait "raccord" avec le cynisme des hypermarchés, rouleaux compresseurs de tout...

Elle pense, et écrit que c'est une tranche de sociologie, qu'un jour même il n'y aura plus ça, supplantés par le Drive ; moi je trouve que les supermarchés sont le "rien", le vide, la déshumanisation, et j'ai du mal à me dire qu'on peut faire un livre dessus ! 

M'enfin, ils existent...

Et le livre aussi, qui relate quand même de "l'évolution de la société à travers ses soubresauts, au supermarché, aveugles, traces des changements de notre époque, qui nous dit où on en est, finalement, massivement (les journaux dans les supermarchés, déjà une nouveauté en soi, aujourd'hui même disparus de l'hyper et remplacés par plus vendeurs, ou par plus "intéressants")...

Je dois cette lecture à mon fils qui a trouvé le livre intéressant, qu'il en soit remercié, sans lui je ne l'aurais probablement jamais lu...

. Regarde les lumières mon amour, Annie Ernaux, Folio, 2016.

Voir les commentaires

... 491

30 Juin 2017, 16:38pm

Publié par LaSourisJOne

"Marcher sans avoir à courir, un plaisir aussi simple que se promener sans hâte, flâner, errer, et même fureter. Quand une chose si simple, si humble, était-elle devenue un luxe ?"

Natalia SANMARTIN FENORELLA

Voir les commentaires

Le renversement des pôles

23 Novembre 2015, 22:49pm

Publié par LaSourisJOne

Le renversement des pôles

Je ne sais pas bien si ce livre sera pour moi victime de cette semaine de 'bruit blanc', pour reprendre l'expression de François Busnel, c'est possible. En tout cas, cette petite histoire de vies ordinaires, modernes, ne m'a pas convaincue. Ouai, bof, j'aurais envie de dire. Mais...

Même si les choses sont assez bien croquées, la vie croisée de ces deux familles, les petits travers modernes, les chemins où l'on se fourvoie parce qu'on s'accroche à des faux-semblants, ou à de faux étendards, telle que le besoin d'avoir toujours plus, ou mieux (une nouvelle voiture, un nouveau téléphone, etc.) pour combler ses manques, la course à l'enrichissement, là encore pour combler une vie pleine de vide, cette vie vaine des adultes qui courent après ce qu'il ne savent pas vraiment, ne m'a évidemment, pas conquise. Et ca restera pour moi un énième bouquin sur les petites insatisfactions de la vie conjugale et de famille, quand on a 40 ans, ou à peu près.

Mais c'était peut-être parce que c'était une semaine de 'bruit blanc', et qu'aucun livre, peut-être ne pouvait me séduire.

Aussi, j'aurais peut-être dû laisser Nathalie Côte et son Renversement des pôles sombrer dans l'oubli sans passer par la case de ce blog...

Médiathèque de Saint-Malo.

Le renversement des pôles, Nathalie Côte, sept 2015; Edition Flammarion.

Voir les commentaires