Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de la souris jaune

modernite

Le répondeur :)

25 Juin 2022, 20:59pm

Publié par LaSourisJOne

Roman.

Il faut que je parle de ce livre, plutôt raffraîchissant !

Tant en terme de sujet que d'écriture. Sujet étonnant. Très bien écrit, langue soutenue, ce qui est plutôt plaisant car pas si fréquent.

L'histoire d'une homme dont la profession est d'être imitateur. Il imite, et en fait des spectacles. Mais il imite des personnalités inconnues, méconnues, peu connues du grand public, premier sujet très intéressant, car il ne manque pas de talent, bien au contraire, il est brillant : la problématique de l'art, du talent artistique mais qui reste dans "une niche" dès lors qu'il est loin du grand nombre... Ca prête à sourire, évidemment, de lire les personnalités qu'il imite à la perfection, mais aussi à réfléchir. D'autant qu'on voit aussi la difficulté d'une salle de spectacle parisienne, petite, avec une programmation en marge, évidemment c'est intéressant, comme problématique...

En tout cas : un jour, un romancier connu vient voir son spectacle ; il se trouve que c'est un romancier qu'il admire. Ils se voient à l'issue du spectacle, et le romancier lui fait une demande peu commune et inattendue : il le paie s'il accepte de faire sa voix, de prendre sa place pour décrocher son téléphone, pendant qu'il pourra écrire, enfin, se plonger dans sa création pleinement ! Y compris avec ses proches, dont sa fille, ou son ex-femme... Il lui fournit un gros classeur, des fiches, par interlocuteur, avec des éléments à savoir, pour aider... Et il lui fait confiance. Evidemment l'imitateur est effrayé, d'abord, puis tenté... Il a carte blanche ! 

Alors s'en suivent des péripéties en cascade engendrées par le fait de se mettre dans la peau d'un autre...

C'était intéressant, plaisant, mais je me suis lassée et je n'ai pas été passionnée pendant toute la lecture...

Dommage, je trouve que le roman n'a pas tenu ses promesses sur la longueur , ou alors c'est moi qui me suis lassée vite du procédé malgré une belle écriture (mais des coquilles dans l'édition)...

A découvrir cependant, et un auteur à découvrir.

. Le répondeur, Luc Blainvillain, éd. Quidam, 2020.

Voir les commentaires

... 413

29 Novembre 2015, 12:00pm

Publié par LaSourisJOne

"Chez nous, plus les gens se téléphonent, moins ils se voient. La France, c'est pourtant pas le Texas. Ca te fout la chiasse de penser au jour où l'on mettra les bébés au mobile en même temps qu'au biberon. La solitude démarrera au berceau."

Boualem SANSAL

Voir les commentaires

J'ai eu des nuits ridicules

13 Septembre 2015, 12:52pm

Publié par LaSourisJOne

J'ai eu des nuits ridicules

Histoire moderne, histoire de femme moderne. Ayant choisi, en tout cas vivant hors couple. Expérience des histoires qui meublent, et du détachement.

Intéressant en cela.

Tout est marqué là par l'ère moderne : les échanges de SMS, la connexion permanente des êtres, les êtres qui se croisent et ne se 'nourrissent pas' ; et puis des discussions, échanges plutôt 'beauf' finalement, mais finalement ça aussi c'est l'air du temps, on ne satisfait de la surface des choses.

Et il y a ce jeune garçon, ado, de presque 15 ans, que l'héroïne trouve dans la rue. Désemparé, et un peu muet. Pourquoi va-t-elle lui ouvrir sa porte, dans une ère où on n'ouvre plus sa porte aux gens ? Ca... En tout cas, le livre prend là une autre tournure. Peu à peu, naît l'attachement, qui ne se nomme pas, qu'elle ne connaît pas... L'inquiétude pour ce garçon qu'elle ne connaît pas, les questions qu'elle se pose quand il n'est pas là, mêlés à l'ambivalence liée à ses habitudes, à sa façon de vivre solitaire. On apprend petit à petit que c'est un gamin du XVIème, fugueur pour échapper à un frère et probablement à des violences sexuelles, mais des violences qui dans ce milieu ne peuvent pas être entendues.

Le jeune garçon vient en tout cas, par sa présence, ses besoins, interroger l'héroïne sur ses choix de vie. Sur ses besoins de coucher un être à ses côtés quand vient la nuit, peu importe lequel, sur l'individualisme de notre ère. Pas déplaisant, mais pas non plus complètement conquise...

Médiathèque de Saint-Malo.

J'ai eu des nuits ridicules, Anna Rozen, éd. Le Dilettante, 2014.

Voir les commentaires

Service clientèle

23 Décembre 2013, 15:37pm

Publié par LaSourisJOne

Service clientèle

Petit intermède de lecture. Benoît Duteurtre est une valeur sûre pour moi, j'avais vraiment adoré Le retour du Général. J'aime assez, parfois, voir avec lui toutes les incongruités de notre monde actuel... Et là, évidemment, l'absurdité de notre monde moderne version société déhsumanisée en prend pour son grade... Difficile de ne pas adhérer à son allégorie de la chose ! En effet, c'est absurde de ne plus pouvoir parler à personne, dès lors qu'on a à faire à une multinationale, et de plus en plus dans les entreprises... Il singe ici l'économie de personnel, et nous rend compte fidèlement (car on n'est évidemment pas dans la caricature, malheureusement !) des aberrations modernes... Des ponts d'or pour souscrire un abonnement, et puis plus rien, et la galère, dès lors que la panne intervient... Et il y a cette Dominique Delmarre, qui signe les courriers de services clients, qui ajoute une dimension humoristique et presque surréaliste à l'histoire... On pense un peu à Egloff, il y a évidemment de l'absurde dans ce livre-là, c'est moins bon que Le retour du Général, mais ça se lit agréablement... Un regard critique sur notre société ne fait pas de mal, même si on sait déjà tout ça !

. Service Clientèle, Benoît Duteurtre, Folio. Première parution février 2005.

Voir les commentaires