Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de la souris jaune

deconnexion

Chien-loup :))

11 Mars 2020, 16:09pm

Publié par LaSourisJOne

Roman. 

Ce livre, je l'ai dévoré pour une bonne partie. Et puis j'ai trouvé, aux alentours de la page 350, qu'il tournait un peu en rond... J'aime quand cet auteur me raconte ses histoires, moins quand il théorise. Aussi, j'ai peiné un peu lorsqu'il s'est mis en tête de me démontrer que l'homme qui mange de la viande est un loup pour l'homme... Cependant : ça n'enlève pas grand chose à mon enthousiasme pour ce livre. Même si je le trouve un peu délayé, et que tout est un peu téléphoné (ah ah, pour un livre qui parle d'un lieu où rien ne capte !!), y compris les deux histoires enchâssées... Cependant, j'ai aimé.

Aimé ces deux histoires. Celle d'août 2017, et celle de 1914 et 1915 au même endroit. En 2017 Lise loue une maison dans un endroit perdu pour trois semaines de vacances avec son mari, très très connecté... Alors le couple arrive, la panique le prend, il est véritablement très bien donné à voir avec son impossibilité à être déconnecté, sans portable, etc. Et puis, le miracle de la nature fait son oeuvre, et plus même... La nature, et puis un mystérieux chien, un chien-loup qui passe son temps avec le couple... J'ai aimé ce chien, la manière dont il est dépeint, fidèlement à ce qu'il doit être, entre l'attachement du chien et l'indépendance du loup...

Et puis il y a l'autre histoire, celle du dompteur allemand qui prend refuge avec ses tigres et lions au sommet d'Orcières, ce même sommet, alors que la guerre fait rage... Les femmes contraintes de vivre alors que les hommes s'entretuent... Joséphine... 

Alors la question de la sauvagerie, bien sûr. Celle du monde moderne et de ses dérives, vue par un passionné par son métier, un producteur de films (à l'ancienne !) ; De quel côté est-elle, la sauvagerie ? Retrouver sa part animale ; se rapprocher de la nature mais jusqu'où ; la question de la déconnexion évidemment ; et évidemment la question du désir, aussi, y compris pour quelque chose d'effrayant...

Bon, j'ai beaucoup aimé ce livre. Et tant pis si je l'ai trouvé parfois trop long, trop délayé, trop bavard, car il est sacrément habile cependant à nous emporter !

Merci à Sandrine pour la recommandation, c'est grâce à toi Sandrine que j'avais envie de le lire, ce livre !

. Chien-loup, Serge Joncour, éd. Flammarion, rentrée 2018.

Voir les commentaires