Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de la souris jaune

No et moi :)

19 Juillet 2011, 13:13pm

Publié par la souris jaune

No-et-moi-Delphine-de-Vigan-1-.jpgNo, c'est Nolwen. Mais on ne l'apprend pas tout de suite. "Moi", c'est Lou, Lou Bertignac. 13 ans les bras levés, un corps d'enfant et un cerveau de grande... "T'es toute petite et t'es toute grande, Pépite, et t'as bien raison", lui assène d'ailleurs souvent son ami Lucas.

Lou a un QI de 160. Une maman coincée dans sa dépression depuis 4 ans, depuis la mort de la petite soeur Thaïs, à quelques mois. Un papa qui gère, qu'assure pour deux. Et une sainte horreur des exposés. Allez savoir pourquoi, en plein cours avec le tyran Monsieur Marin, alors qu'il lui en exige un alors qu'elle préfererait "s'évanouir là, tout de suite, les Converse en éventail, les bras en croix, Monsieur Marin écrirait à la craie sur le tableau noir : ci-gît Lou Bertignac, meilleure élève de la classe, asociale et muette", elle improvise : elle fera un exposé sur les SDF, femmes, avec interview. Or, Lou traine dans les gares, parce qu'elle aime traquer l'émotion des gens. C'est à la gare Saint-Lazare qu'elle rencontre No, jeune SDF de 18 ans, paumée...

Elle l'interviewe, à plusieurs reprises, et elles créent toutes les deux, comme elles peuvent, avec les réticences d'une chatte blessée de l'une et le don de soi de l'autre, une petite bulle de partage et de confiance... Puis Lou fait son exposé, s'en tire brillamment, et réalise qu'elle n'a pas aidé No... Avec toute la conviction et la force de ses 13 ans qui en font bien plus, elle va alors bousculer ce monde, et ses conventions : proposer à ses parents d'accueillir No, chez eux, pour qu'elle puisse se reconstruire. Lui tenir la main, patiemment, sempiternellement, aidée de Lucas, le beau Lucas. Mais... est-ce que ça suffira ?

Ici encore, on a ce troublant constat, en filigrane, que les enfants et les ados détiennent une clé qu'ils perdent en grandissant... Des ados qui ont le sens du juste (comme Marcello, dans Le Monde de Marcelo, de Francisco X Stork), et qu'ils vivent au milieu d'adultes paumés, qui se débattent avec leurs difficultés sentimentales et leur vie compliquée...

 . Zabou Breitman en a fait un film, No et moi, en 2010.

 

. No et moi, Delphine de VIGAN, Livre de poche.

 

 

Commenter cet article