Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de la souris jaune

Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur :))

9 Mai 2012, 15:00pm

Publié par la souris jaune

9782253115847-1-.jpgQue voila un livre qui m'a inspiré un profond plaisir de lecture, mais avant tout, un profond respect. Ecrit à la fin des années 50, il raconte l'histoire d'une famille sans mère, dans un petit village de l'Alabama en 1930. Le père est un digne, très digne et admirable avocat empli de sagesse et d'humanité. Il élève seul ses deux jeunes enfants, Jem, l'aîné, âgé d'une dixaine d'années, et Scout, la fillette de 7 ans. C'est par le regard de la fillette que l'histoire nous est livrée. Mais nous avons là, par le prisme enfantin et naïf d'une enfant vive et intelligente, un regard sur le petit microcosme, et la société de l'époque. Autour d'un événement central, amené lentement, habilement : la condamnation à mort d'un noir, pour le viol et l'agression d'une jeune fille blanche... Affaire pour laquelle le brillant avocat est commis d'office... surtout parce que le juge, lui aussi un homme intelligent, semble vouloir donner une chance à cet homme d'une autre couleur de peau, et qu'il ne croit pas coupable... Miroir d'une époque où les droits et l'égalité sont affaires de couleur de peau, où les noirs sont avant tout des domestiques qui n'ont pas voie au chapitre ni à la considération qu'ils méritent comme tout être humain. Et Atticus, le père, l'avocat, va défendre cet homme et prouver qu'il ne peut être coupable... Seulement, la société sera plus forte. Un petit pas toutefois : on aura pour la première fois consacré une audience longue et mûre réflexion à propos d'un noir... En plus de cette affaire, qui marque profondément le village et les deux enfants, il y a l'univers de ceux-ci ; leurs incompréhensions, leurs questionnements face aux fonctionnements des adultes. Et puis cette histoire toute simple de voisinage, avec ce Boo Radley invisible de tous, que les enfants fantasment, et qui pénètrera héroïquement leur univers jusqu'à leur sauver la vie...

C'est drôle, j'étais persuadée pendant toute la lecture de ce livre qu'il était l'oeuvre d'un homme ; et j'ai découvert que c'était une femme, qui avait gommé une partie de son nom, Nell Harper Lee qui en était à l'origine ! Quant au titre, il évoque un des sages crédos du père, Atticus, qui soutient que les oiseaux moqueurs sont des oiseaux qui par leurs chants apportent de toute façon la joie, et qu'ils devraient toujours être épargnés.

C'est un très très beau récit plein de leçons de vie. Et je ne peux m'empêcher de penser qu'en cette période actuelle de montée de l'intolérance à l'égard de la différence aujourd'hui en France, cette montée de la xénophobie, il devrait être mis entre toutes les mains de ceux qui ont osé penser que les thèses du front national pouvait apporter une solution à leurs maux... Sans se dire que ce n'est pas en détestant son prochain que son histoire ira mieux. Sa lecture devrait être obligatoire : un peu de pédagogie, et de retour sur l'Histoire, ne serait pas de trop, et une bien légère "punition", ou contribution à l'esprit d'Etat dans lequel nous sommes tous contraints de vivre...

 

. Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur, Harper Lee, 1960.

Commenter cet article

Théo 08/12/2014 11:14

Je retente ma chance, au cas où mon précédant mail serait tombé au fin fond d'oubliettes. En espérant vous lire très bientôt sur Café Comptoir, vos contributions nous seraient d'une belle aide ...

Théo

Bonjour à vous,

J'ai récemment lu le livre de Nelle Harper Lee "Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur" -que j'ai adoré- et suis tombé par hasard, au gré de mes recherches, sur votre blog. J'ai beaucoup aimé votre article très bien écrit et au vocabulaire bien étudié, et en particulier son ouverture et le lien que vous faites avec la société française et ses manquements en terme d'acceptation de l'autre, de sa diversité. C'est pourquoi je vous contacte dans le cadre d'une démarche assez particulière.

Je suis l'un des fondateurs de la plateforme Café Comptoir (www.cafecomptoir.fr) lancée il y a quelques mois. Le but est simple : Youtube existe pour les vidéos, Café Comptoir existe désormais pour la rédaction et le partage d’articles. TOUT LE MONDE PEUT PUBLIER.

Nous sommes assez jeunes et cherchons des contributeurs comme vous qui pourraient publier leurs articles déjà présents sur leur blog sur le nôtre, et ce afin de leur donner plus de visibilité. Chacun de nos articles est lu au minimum par 130 utilisateurs, la semaine dernière, un article l'a été par plus de 900 lecteurs. http://cafecomptoir.fr/2014/10/21/lauteur-avait-il-vraiment-voulu-dire-ca/
Nous nous publions pour chaque article soumis, un message sur notre groupe facebook (plus de 1 000 personnes nous suivent), sur Tweeter, et en assurons la communication sur les pages facebook qui pourraient être intéressées.

A titre d'exemple, j'avais moi même publié un article sur un livre d'Eric Emmanuel Schmitt qui l'a republié sur sa page facebook, ce qui a suscité un engouement inédit sur notre site ! Nous faisons le même travail pour tous les articles que nous hébergeons. L'article en question, avec les retombées facebook en bas de page : http://cafecomptoir.fr/2014/03/26/le-sumo-qui-ne-pouvait-pas-grossir/

Tel qu'il est écrit, votre article sur "Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur" est directement publiable, seriez-vous éventuellement prêt(e) à tenter l'expérience? Nous vous enverrons, une semaine après la publication de votre article, un aperçu de son nombre de lectures, ses statistiques sur les réseaux sociaux etc.

J'espère vraiment vous avoir convaincu(e) !

N'hésitez pas à me contacter sur l'adresse mail contact@cafecomptoir.fr, en vous adressant à Théo.
Bien à vous,

Théo du Café Comptoir

PS : ce qui m'a personnellement impressionné dans le livre, étant moi même animateur en colonie de vacances, c'est la facilité et la fidélité avec laquelle l'auteur réussissait à transmettre le cheminement de pensée de Scout, avec des mots simples, utilisables par des enfants, qui ont suscité chez moi des émotions d'autant plus fortes par moment ! Génial ! Si vous avez des conseils lectures, des livres qui vous ont marquée à me proposer, quand bien même vous ne seriez pas intéressé(e) par notre site, je suis très preneur !