Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de la souris jaune

Nagasaki :))

20 Décembre 2012, 15:28pm

Publié par la souris jaune

9782290034408.jpgCe roman nous plonge dans un univers urbain, et japonais, celui de la ville de Nagasaki. Métro, stations de métro, architecture urbaine mais aussi cigales et chant des cigales habitent et constituent la savoureuse toile de fond de ce livre.

Le personnage principal a quelque 55 ans, une vie calibrée, archi-bien réglée autour de sa vie professionnelle de météorologue. Il est célibataire, et vit seul. Enfin... Jusqu'à ce qu'il se rende compte (lui dont tout semble pesé, même la nourriture !) qu'un peu de son jus de fruit a été bu en son absence dans son frigo. Par qui ?

Commence alors la passionnante traque de ce personnage qui veut savoir ce qui se trame, jusqu'à l'achat et l'installation d'une web-cam, et qu'il voie, de son travail, une silhouette chez lui ! L'autre devient une obsession, et c'est seulement trop tard, alors qu'il a fait en sorte qu'on interpelle l'intruse, qu'il regrette... 

On ne sera pas seulement dans les pensées du personnage masculin, mais on sera aussi au plus prêt de l'intruse, à travers une lettre-confession...

Passionnante réflexion sur le monde moderne, ses solitudes et ses limites ; ainsi que sur l'intimité, la culpabilité. Mais aussi tout un tas de questionnements latents : les lieux que nous investissons peuvent-ils réellement nous appartenir, même si l'on s'acquitte d'un certain pécule financier pour cela ? Quid de ceux qui ont pu y vivre préalablement ? Quel droit à la mémoire des lieux ? Et si l'on peut comprendre que partager un espace, à son insu, alors même qu'on croit en avoir le privilège de la jouissance et l'exclusivité peut représenter une désagréable sensation de viol de son intimité, ne pourrait-on pas imaginer un partage des lieux, souvent sous-investis par leurs propriétaires ou locataires ?

C'est un livre que j'ai vraiment dévoré. Un vrai bonheur de lecture !

 

• Nagasaki, Eric Faye, paru en août 2010. Ed. Poche, J'ai Lu. 

Commenter cet article