Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de la souris jaune

Les cinq personnes que j'ai rencontrées la-haut

13 Juillet 2011, 20:30pm

Publié par la souris jaune

61089074-1-.gifMon Dieu ! Ce livre que l'on m'a recommandé, est d'une tristesse, effrayante. "Un livre dont la puissance d'écriture secoue le lecteur tout en le réconfortant", a écrit à son propos une journaliste du New York Times... L'aspect réconfortant m'a complètement échappé, je dois le confesser !! C'est affreux de tristesse, de vie gâchée...

Je ne sais qu'écrire sur ce livre. C'est, normalement, je pense, un livre dit "de développement personnel", qui fait réfléchir sur soi et la vie. Qui dit en substance, ou qui démontre par la parabole, qu'on ne doit pas regretter ce que l'on a vécu, que tout chose a son sens, et son explication, même si ceux-ci nous échappent. La parabole, c'est que le personnage principal, Eddie, mourant d'accident à 83 ans (je crois) rencontre au ciel 5 personnes, qui ont marqué sa vie. Qu'il le sache, ou qu'il ne le sache pas, et ces choses lui sont révélées... pour accepter, et aussi s'amender, comprendre, mais pour une vie qu'il n'a plus : c'est donc trop tard !! Soit, le livre nous dit : ne vous épanchez pas, vivez, ce que vous vivez profite à quelqu'un sans que vous le sachiez... Mais... C'est terrible. Ainsi il rencontre un personnage, l'Homme bleu, monstruosité dans une foire, qui lui confie sa vie, terrible, sa Marguerite adorée, bien sûr, le capitaine qui était à ses côtés pendant la guerre qui l'a marqué tout au long de sa vie, la femme initiatrice du parc d'attraction où il a passé sa vie en tant qu'homme d'entretien, et la fillette... qu'il a tuée sans le savoir pendant la guerre.

Et il y a en filigrane, tous les enfants qu'il a sauvés, sans le savoir, par sa pugnacité et son professionnalisme, en vérifiant chaque machine, chaque manège, qui aurait pu les tuer s'ils n'avaient pas été bien entretenus.

Ce livre laisse toutefois une grande amertume, aussi je ne pense pas que je vous le recommande...

 

. Les cinq personnes que j'ai rencontrées la-haut, Mitch ALBOM, oh Editions.

Commenter cet article