Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de la souris jaune

Le mur invisible :)

9 Août 2012, 21:52pm

Publié par la souris jaune

le-mur-invisible--50754-250-400-1-.jpgOuh la ! La claque !! Etonnant roman que celui-ci, écrit par l'Autrichienne Marlen Haushofer, et paru en 1963. Je peux tout à fait imaginer qu'il habite longtemps, longtemps son lecteur...

C'est le récit d'une femme, d'âge mûr, qui a élevé deux filles, veuve, qui se rend de temps à autres chez des amis en montagne. Nous la découvrons au cours de l'un de ces séjours. Un après-midi, le couple qui la reçoit s'absente pour aller au village d'à côté. Habitués à fonctionner en autonomie, chacun vaque à ses occupations... Elle  se couche, et ferme la porte à clé... Oubliant de se réveiller pour leur ouvrir au cas où ils reviennent en pleine nuit. Au matin, elle découvre qu'ils ne sont pas rentrés et part à leur recherche, à pied, quand elle se heurte violemment la tête contre un obstacle transparent... Il s'avère que cet obstacle est un mur invisible, qui semble avoir été érigé pendant la nuit, et qui se présente à elle dans quelque direction qu'elle tente d'emprunter... Elle finit par planter des branches d'arbres le long de celui-ci, pour ne plus avoir à s'y cogner...

Elle est alors prisonnière de la vallée, avec quelques animaux domestiques, sans compagnie humaine : règne une ambiance de fin du monde... D'autant que de l'autre côté du mur, les rares humains qu'elle aperçoit sont figés, comme de pierre...

Cela m'a rappelé la nouvelle de Simak, le "voisin"...

C'est le quotidien de cette femme qu'on lit ici, pendant un peu plus de deux ans (puisqu'elle a un réveil, et qu'elle note le passage du temps)., la façon dont elle va devoir s'organiser, ce qu'elle va devoir apprendre, réapprendre ou désapprendre... Son récit s'arrête lorsqu'elle n'a plus de papier pour écrire...

C'est étrange parce qu'il se passe évidemment peu de choses dans ce récit, mais chaque petit événement a une énorme résonnance ; on les vit avec une réelle intensité, comprenant , ressentant même presque ce qu'ils peuvent représenter pour elle dans sa situation. Il se passe peu de choses, et souvent des choses répétitives, et pourtant on se passionne pour cette histoire, on suit ses pensées, ses cheminements, et surtout on attend de savoir quelle issue aura cette histoire... Evidemment le récit tend à faire relativiser beaucoup de choses, le superflu par rapport au strict nécessaire, au coeur de ce texte... Avec pour moi deux pages marquantes d'ailleurs, où elle fustige le rythme quotidien et normal en ville, qui ruine les nerfs, alors qu'on devrait toujours tendre à se rapprocher de la nature, et à ne pas se mentir...

Un texte très fort, que je remercie Jérôme de m'avoir fait découvrir...

 

. Le mur invisible, Marlen Haushofer, éd. Babel. Paru en 1968, Actes Sud en 1985. 

Commenter cet article

Luocine 23/08/2012 19:30

ah mais oui tu as super raison elle le trucide sans l'ombre d 'un remord ni une parole .. bon il avait tué son taureau et son chien . mais quand même !
et puis il y a autre chose qui m ' a super énervée , elle plante des branches de noisetiers, il semble y avoir plein de noisetiers, et pourquoi elle ne mange pas de noisettes... alors qu'elle meurt
presque de faim!
et en plus je redis que j'ai aimé
à bientôt
si tu veux faire du kunfupanda passe sur la plage avant dimanche
Luocine

la souris jaune 23/08/2012 18:40

Hihi... j'aimerais bien te voir faire du kung-fu :)) Je suis d'accord avec toi, cette résignation qu'elle a est surprenante, malgré tout ; de même que sa réaction lorsqu'elle tombe au bout de deux
ans sur un être humain, enfin, tu ne trouves pas ? Elle en parle très peu en fait... Cela n'empêche que moi aussi j'ai pris beaucoup de plaisir à lire ce livre !

Luocine 21/08/2012 09:48

tu as vu je l'ai lu . et j'ai bien aimé , c'est très bien écrit( elle m'a quand même super- énervée à ne pas chercher à sortir de sa prison... le mur moi je te l'aurais explosé par une super prise
de karaté .. ou par un super saut de Kunfu Panda... excuse moi mais je passe beaucoup de temps sur la plage avec Victor 5 ans!)
Luocine

LSJ 11/08/2012 16:27

Te connaissant Luocine, tu es déjà partie l'acheter ou voir si ta bibliothèque préférée ne l'avait pas dans ses rayons, mais si non, va savoir si à la rentrée Jérôme ne voudra pas te le prêter !...
:))

Jérôme 11/08/2012 10:41

Que te dire de plus que je ne t'ai déjà dit sur ce livre, si ce n'est que je suis vraiment ravi qu'il t'ait plu...
Jérôme

Luocine 10/08/2012 14:44

comme c'est Jérôme qui l'a dit me précipite...
Luocine