Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de la souris jaune

La vie d'une autre

18 Février 2012, 12:30pm

Publié par la souris jaune

vie-dune-frederique-deghelt-actes-sud-L-1[1]Evidemment, ça commence très très fort. On est cueilli dès le départ, puisque dès la seconde page, l'histoire, folle, est lancée : Marie rencontre Pablo, elle a 25 ans, ils sortent et couchent ensemble, et le lendemain à son réveil... elle se rend compte qu'elle a des enfants de lui et que 12 ans se sont écoulés ! On y est, on est avec elle. On a envie de comprendre, de savoir ce qui s'est passé ! Le suspense est un rouage que Frédérique Deghelt manie bien.

J'étais partie pour adorer ce livre : je crois qu'au final, je lui reproche un peu (mais un peu moins) ce que je reprochais dans un autre genre à L'idole, de Serge Joncour : l'idée est tellement géniale... qu'il faut un livre à la hauteur de celle-ci ! L'idée est géniale, et il faut l'alimenter. Ces deux livres, même s'ils n'ont rien à voir, me donnent un peu l'impression de voir l'auteur remettre du bois pour entretenir le feu, alors qu'on voudrait ne voir que le feu...

En outre, l'un comme l'autre (Deghelt comme Joncour - rapprochement improbable ?) ont le goût des formules, des phrases choc, qui finissent un peu par pontifier le roman (en tout cas dans celui-là). Et finalement, quand j'ai découvert le postulat qui se cachait derrière ce livre (pour sauver un amour, ou l'amour, il faudrait accepter d'oublier, et faire une croix sur le passé), j'ai été un peu déçue.

On peut aussi décider d'être très romantique, et trouver ça génial : décidons que la nouveauté est toujours possible dans un couple, en oubliant la densité qui le constitue, et aussi la pesanteur...

Ah oui, j'ai aussi trouvé que le personnage féminin en fait beaucoup plus que lui en fait : en clair, j'ai trouvé ces personnages campés dans des attitudes convenues et un peu "bourgeoises" (au sens classique du terme) : étonne-moi mon amoouur ou je te trompe ! pourrait dire l'homme. Cela dit, la leçon vient d'elle donc : je sauve notre amour coûte que coûte, je te donne une autre "moi', mais à quel prix  : pour cela j'accepte de me priver de 12 ans de ma vie, en gommant tous mes souvenirs... Evidemment, ça fait aussi un peu réfléchir sur ce qu'on garde vraiment, du temps qui passe... Peu sans doute, trop peu...

Dommage peut-être aussi qu'elle ait décidé de poser son roman comme un plaidoyer "contre" l'époque actuelle : je trouve que ça aurait été plus fort si elle nous avait laissé tirer ces conclusions, plutôt que de nous les asséner...

"On a peu l'occasion dans la vie normale - je devrais dire dans la vie anormale d'aujourd'hui - de s'offrir ce recul : je me prends 10 ans sous le bras, je saute dans le futur et je pense léger comme si j'en avais 26. J'aime avec passion, sans rancune et sans questions".

Ouaa ! Je pensais avoir beaucoup aimé ce livre. Je crois que je l'ai apprécié, même si j'ai conscience d'avoir mis ici beaucoup de réserves... Je l'ai en tout cas dévoré, prise dans la spirale et la volonté de savoir ! Caractéristiques d'un bon bouquin ?

 

. La vie d'une autre, Frédérique Deghelt, éd. Actes sud, collection "Un endroit où aller", paru en janvier 2007. (Le film sort en ce moment au cinéma...)

Commenter cet article

la souris jaune 19/02/2012 17:23

rrrooh... merci Luocine ! Pourtant, c'est une lecture plutôt agréable ! je crois que je n'ai pas beaucoup aimé le personnage masculin, en fait ! Je ne sais pas si j'irai voir le film, j'attendrai
qu'on me raconte je crois :)) Bisous !

luocine 19/02/2012 13:24

j'ai bien aimé lire ton commentaire , je ne vais pas me précipiter ni sur le livre ni sur le film
Luocine