Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de la souris jaune

A cent lieues de Kensington

29 Mai 2021, 20:35pm

Publié par LaSourisJOne

Roman.

Au début j'ai trouvé ce livre tout à fait savoureux et puis je m'y suis ennuyée, alors que pourtant il n'est pas très épais... 

C'est l'histoire d'une jeune femme, 28 ans, très forte (en terme d'embonpoint). Ce n'est pas annexe dans l'histoire ! Elle nous raconte trente ans plus tard au moins, une tranche de son existence, quelques unes de ses années dans les années 50, en Angleterre, alors qu'elle vivait dans un petit appartement dans un immeuble collectif, chez une logeuse. Cet aspect-là m'a plu ; découvrir les personnalités de chacun, d'autant que l'écriture est plutôt attachante. La narratrice est très efficace et travaille dans l'édition. Et puis un jour, une rencontre désagréable : un type, miéleux et antipathique, qui veut à tout prix se faire publier. Or, elle n'en démord pas : c'est un véritable "pisseur de copies !" (en français dans le texte : c'est d'ailleurs le titre que porta la première traduction de ce livre, et finalement, c'était un titre qui correspondait bien à l'histoire)... Car le type va très mal le prendre, a des fréquentations haut placées, et la narratrice va perdre son boulot... Une fois, deux fois... Et pire ! Ce sont ces péripéties autour de ce personnage qui m'ont moins intéressée, alors évidemment je ne pouvais qu'être "mitigée" avec ce livre ! La narratrice va un jour décider de maigrir, et ce fait-là même, interprété par d'autres va engendrer un certain nombre d'événements forts, marquants plutôt inattendus.... 

C'était une lecture plaisante, mais sans excès, je pense... Je me dis que j'oublierai assez rapidement ce livre... 

Pourtant très prometteur, bien écrit, et qui ne manque pas d'humour...

. A cent lieues de Kensington, Muriel Spark, 1988 (édition originale, Angleterre) ; 1989 pour la première traduction française.

Commenter cet article

luocine 31/05/2021 15:33

Comme toi je crois que j'aimerais la découverte des autres dans la maison de son hôtesse , c'est souvent le cadre pour des histoires racontées dans les films qui passaient au festival du film britannique ... reviendra-t-il un jour ce merveilleux petit festival ?

LSJ 31/05/2021 18:54

... Et merci pour tes clins d'oeil sur ton blog !! :))

LSJ 31/05/2021 18:54

Que je comprends ta nostalgie, de mille choses qui nous sont enlevées, que nous avons pour lors perdues... J'ai très envie de retourner dans une salle obscure, pour ma part, je ne l'ai pas encore fait... quelle époque... Oui, oui, il reviendra, oui, oui, il faut y croire ! Bises, Luocine.