Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de la souris jaune

Sans nouvelles de Gurb

19 Avril 2021, 21:58pm

Publié par LaSourisJOne

Roman.

J'aime bien de temps en temps, m'offrir un plaisir de lecture loufoque... J'ai trouvé celui-ci par hasard, mais il n'atteindra pas le niveau pour moi du Grand n'importe quoi, dont j'avais été si fan, de JM Erre. 

Sur le papier, c'était prometteur, et même dés le début du livre, je dois dire :  

deux extra-terrestres sont en mission sur terre. L'un d'entre eux, Gurb, part en reconnaissance. Dans le catalogue des apparences physiques, il a choisi... Madonna ! C'est donc en Madonna qu'il part, en plein Barcelonne... C'est évidemment très excitant à imaginer, le hic, c'est qu'on va plutôt se retrouver en duo avec son acolythe, qui l'attend, et le cherche, même, sans savoir comment le trouver... Car il a disparu ! Alors oui, on va vivre au rythme des incohérences, des découvertes de la terre de celui-ci, mais j'aurais bien aimé suivre d'un peu plus près Madonna et ses rencontres ! Quelques passages savoureux, évidemment, qui tirent quelques sourires, notamment la réflexion/comparaison sur le ramassage des poubelles, tellement bruyant qu'il fait penser au narrateur-extra-terrestre dans la peau d'un humain que les hommes ont voulu imiter le big-bang, par ce bruit sous leurs fenêtres... Ca, ça m'a bien fait sourire !!

Sinon, je l'ai trouvé plus extrême que loufoque, ce livre, et je n'ai pas tenu la distance : disons que le coeur du livre m'a un peu ennuyée, j'ai été un peu lassée du principe, que j'ai trouvé un peu répétitif... L'idée était bonne, pourtant ! la narration enlevée... En outre, on perd un peu, nous lecteur non-hispanique, car les incarnations du narrateur sont souvent des personnalités espagnoles, j'ai regretté de ne pas les connaître toutes ! (J'aurais pu les googleliser, c'est vrai, mais bon...)

Trouvé par hasard lorsque c'était possible dans les rayons d'un bouquiniste au Conquet (29)...

. Sans nouvelles de Gurb, Eduardo Mendoza, 1991. Traduit de l'espagnol.

Commenter cet article

luocine 23/04/2021 15:49

J'avais commencé et je n'ai jamais fini ce roman qui m'a surtout ennuyé

LSJ 23/04/2021 20:34

Je comprends, franchement. C'était très excitant au début, mais ce livre ne tient pas forcément la distance et l'objectif qu'il s'était fixé en nous faisant rire jusqu'au bout avec cette idée si insolite !