Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Le blog de la souris jaune

Les cinq cents millions de la Bégum :)

26 Septembre 2020, 11:21am

Publié par LaSourisJOne

Roman.

Décidément, quel plaisir lorsque je retrouve un Jules Verne ! Alors, celui-ci. Ecrit en 1879. Son titre m'intriguait depuis longtemps. Je sais ! L'histoire a de quoi donner envie : la Bégum, c'est une femme, veuve, décédée en Inde. N'essayez pas de suivre à 150% la généalogie que ne nous épargne pas Jules Verne au début du livre, il y a de quoi s'y perdre ! M'enfin cela ne gêne pas la lecture. Donc, on a notre cher Docteur Sarrazin en plein colloque hors de ses terres, en Angleterre (il est de Douai) qui reçoit un notaire, et des explications détaillées : le voici digne héritier de cette Bégum, et on vient enfin de le retrouver après de très longues recherches ! Il hérite de 500 millions... Le docteur, qui est un hygiéniste et en plein congrès, donc, décide alors que cette somme folle va lui permettre de créer une cité du bien-être, une cité où tout sera fait pour que les humains ne soient pas malades, en terme d'infrastructures, et surtout de maisons (matériaux, aération etc...). Cette cité s'appellera France-Ville. Tout ne va pas se passer comme prévu, cependant, la cité sortira quand même de terre. Mais pas toute seule, malheureusement. Je vous passe les détails qu'il faut lire, mais elle a une cité ennemie : la cité de l'acier, qui veut éradiquer cet îlot merveilleux... Là dessus, on va suivre l'héroïque Marcel, fils adoptif du savant, qui va tout faire pour sauver France-Ville de l'affreux Schultze qui préside au sort de la cité de l'acier...

Encore un moment très agréable de lecture.

. Les cinq cents millions de la Bégum, Jules Verne, 1879.

Commenter cet article
D
oh là là mais t'es accro!!!!..tu donnes tellement envie de les lire ses romans...je découvre à chaque fois des titres dont je n'avais jamais entendu parler!!!..Il semble très contemporaine celui-là, un peu futuriste on dirait je me trompe??
bisous bisous chère souris jaune!
Répondre
L
Mais oui, complètement ! Je découvre moi aussi à chaque fois des petites pépites, des titres dont je n'avais encore jamais vraiment entendu parler, et c'est un plaisir... Pour celui-ci, tu ne te trompes pas, il a en effet un côté "anticipation/futuriste", c'est la particularité de Jules Verne d'être si à l'aise dans tant de directions différentes ! Bisous, bisous, ma chère Delph !