Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de la souris jaune

Viviane Elisabeth Fauville

13 Novembre 2014, 20:47pm

Publié par LaSourisJOne

Viviane Elisabeth Fauville

Circonspecte.

Alors là, j'avoue que j'ai pas tout suivi. On est sensé être dans la tête d'une femme, Viviane, mère d'un bébé, que le mari vient de plaquer, et dont la mère est morte. Elle réalise un meurtre, de sang froid, sans qu'on comprenne bien pourquoi (ou si, pour exister, croit-on comprendre, et parce que son psy ne lui accorde même pas ça non plus ?), de son psy. Fait une série d'actes irrationnels, iraisonnés, une enquête sur cet assassinat, se tape un patient de son psy... Et puis finalement sa mère n'est pas morte ? J'avoue que je n'ai pas compris grand chose à ce livre-là.

L'idée est sans doute d'être dans la tête de quelqu'un qui perd pied, marquée par l'abandon de son mari ; l'ennui c'est que l'auteur ne nous aide pas du tout, aucune clé pour installer son personnage dans un contexte sensé, on ne sait pas ce qui l'est ou ce qui ne l'est pas, et on ne sait pas si c'est habile, ou juste pénible. Ca peut être les deux, notez : peut-être habile, même si moi j'ai trouvé ça agaçant.

Et même si j'ai trouvé quelques bons côtés au livre, notamment dans la narration, c'est pas mal raconté ; l'utilisation du pronom personnel 'vous' est là encore assez déstabilisante, vous êtes dans la peau de cette femme, sauf que vous avez du mal à y être, justement.

Le relire une seconde fois ?

Je remercie quand même Bertrand pour cette histoire qui, sur le papier, avait tout pour me séduire. :)

. Viviane Elisabeth Fauville, Julia Deck, éd. Minuit Double. 2012, 2014.

Commenter cet article