Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Le blog de la souris jaune

Le lion :)

18 Janvier 2014, 10:56am

Publié par LaSourisJOne

Le lion :)

Mon passeur pour ce livre est un autre livre : formidable, quand un livre nous donne envie d'en lire un autre ! Il faudra donc là que je remercie Guenassia, via son Club des Incorrigibles optimistes, de m'avoir donné envie de lire ce livre, alors même que rien, jusqu'alors ne m'y avait attiré. Par ses quelques lignes sur celui-ci, décrivant l'histoire d'une fillette ne pouvant vivre en compagnie des hommes, mais qu'avec un lion, m'a interpellée et guidée vers cette lecture. Passage que je ne regrette pas, donc !

J'ai aimé. Mais ce qui m'a surprise, c'est le réel sujet du livre. Je dirais la nature, la nature vierge, mais aussi, étrangement, car je ne m'attendais pas à ça, les jeux de pouvoirs. Le récit est basé sur la fascination du narrateur pour cette aventure qu'il raconte à postériori, son passage de quelques jours dans un parc Royal en Afrique, et sa rencontre avec des êtres qu'il a admiré, et qui l'ont marqué plus que de raison. Quatre personnages, essentiellement : la fillette, le lion bien sûr, mais aussi le père de la fillette, et le guerrier Massaï. Tous incarnant une certaine forme d'invincibilité pour le narrateur ; le guerrier Massaï dans sa virilité, son outrecuidance absolue, le lion sa force phsysique, et évidemment en cela qu'il est craint de l'ensemble des animaux et des hommes, le père, farouche et mature, revenu de sa passion de chasseur émérite et fervent protecteur de ses bêtes, et la fillette, bien sûr, dans le paradoxe de sa jeunesse, et de sa fragilité physique, mais forte de son agilité et de sa connaissance des animaux, renforcée par la transmission du père, et qui fait qu'elle a une maîtrise absolue du lion. Le lion se retrouve "le jouet" de ces forces en présence, bien loin finalement, et en tout cas au delà de l'attachement qu'on peut lui porter... Il est plutôt un enjeu de pouvoir... Moi qui pensais lire une ôde à l'amour des bêtes, j'ai été surprise... C'est plutôt un récit sur la fascination. En tout cas, ce récit tend vers un destin funeste, un affrontement terrible dont personne ne sort gagnant... Un récit intéressant !

. Le Lion, Joseph Kessel. Ed. Folio. Première parution en 1958.

Commenter cet article